Comité ISO/TC 114 Horlogerie

Ce comité est constitué de 9 pays membres "P" (qui participent à l'élaboration des normes et qui ont voix exécutive) ainsi que 13 pays membres "O" (observateurs qui peuvent participer aux travaux mais qui ont voix consultative).

Les membres "P" représentent l'industrie horlogère des pays suivants : Allemagne, Arménie, Chine, France, Fédération de Russie, Inde, Japon, Royaume-Uni et Suisse.

Les travaux de l'ISO/TC 114 Horlogerie sont structurés selon les domaines suivants, pour lesquels des sous-comités (SC) ou des groupes de travail (GT) ont été créés :

ISO/TC 114/GT 1 Exigences pour les piles pour montres
ISO/TC 114/GT 5 Montres en matériaux durs
ISO/TC 114/SC 1 Montres résistant aux chocs (en veille)
ISO/TC 114/SC 3 Montres étanches
ISO/TC 114/SC 5 Luminescence (en veille)
ISO/TC 114/SC 6 Revêtements en métaux précieux (en veille)
ISO/TC 114/SC 7 Dimensions de raccordement (en veille)
ISO/TC 114/SC 9 Définitions techniques (en veille)
ISO/TC 114/SC 10 Marche des montres (en veille)
ISO/TC 114/SC 11 Indication de la précision (en veille)
ISO/TC 114/SC 12 Antimagnétisme
ISO/TC 114/SC 13 Verres de montres
ISO/TC 114/SC 14 Pendulettes de table et pendules murales

La finalité de ces travaux est la publication de normes horlogères internationales ISO. Ces normes sont reprises et publiées en Suisse sous la forme de normes NIHS. Pour chaque sujet traité par les GT ou les SC de l'ISO/TC 114 nous disposons, sur le plan national, d'un comité technique dont les travaux nous permettent de faire valoir l'opinion de l'industrie horlogère suisse sur le plan international.

Le plan de développement qui décrit les objectifs et l'activité de l'ISO/TC114 est disponible ici.